L'Irak de Saddam Hussein met en danger le monde entier (French)

Le site DesInfos.com a publie une traduction d'un éditorial du quotidien Israelien Maariv sur Irak et le danger que pose Saddam Hussein.

Ces dernières semaines, on avait l’impression que le vent ne gonflait plus les voiles du Président américain George Bush. On pouvait croire que ceux qui le critiquaient pour ses visées offensives contre l’Irak, aux Etats-Unis comme dans le reste du monde, avaient réussi à le faire reculer… Le monde arabe exerçait évidemment des pressions, tout comme les alliés des Etats-Unis en Europe émettaient de vives réserves, l’Allemagne en tête.

Mais il semble qu’il n’en soit rien. On peut supposer que les Etats-Unis auraient lancé leur attaque contre l’Irak même seuls, mais l’annonce hier par la Grande-Bretagne, de la bouche du Premier ministre Tony Blair, revêt une influence capitale. Les paroles de Blair ont brisé le cercle des réticences et des critiques contre Washington, ces dernières semaines, et nous sommes en droit de penser que d’autres pays vont se joindre à l’opération américaine – soit en envoyant des forces, même symboliques, sur le théâtre des opérations, soit en mettant des bases à disposition des attaquants.

L'article entier est ci-dessous.





En vue de la frappe américaine en Irak
http://www.desinfos.com/infos209/
infos0904.html#Anchor-En-3800

Le cercle est brisé - éditorial de Maariv - traduit par le service de presse de l'Ambassade de France en Israël.

Ces dernières semaines, on avait l’impression que le vent ne gonflait plus les voiles du Président américain George Bush. On pouvait croire que ceux qui le critiquaient pour ses visées offensives contre l’Irak, aux Etats-Unis comme dans le reste du monde, avaient réussi à le faire reculer… Le monde arabe exerçait évidemment des pressions, tout comme les alliés des Etats-Unis en Europe émettaient de vives réserves, l’Allemagne en tête.

Mais il semble qu’il n’en soit rien. On peut supposer que les Etats-Unis auraient lancé leur attaque contre l’Irak même seuls, mais l’annonce hier par la Grande-Bretagne, de la bouche du Premier ministre Tony Blair, revêt une influence capitale. Les paroles de Blair ont brisé le cercle des réticences et des critiques contre Washington, ces dernières semaines, et nous sommes en droit de penser que d’autres pays vont se joindre à l’opération américaine – soit en envoyant des forces, même symboliques, sur le théâtre des opérations, soit en mettant des bases à disposition des attaquants.

Israël a de bonnes raisons d’être satisfait, parce que c’est hautement dans son intérêt que l’attaque américaine ait lieu. Bush a raison de dire, avec les « faucons » de son Administration, que le mal que Saddam Hussein peut faire à l’avenir, mettant en danger le monde entier, sera plus grand que si l’on agit immédiatement. Et il est clair qu’Israël a toutes les chances d’être la cible n° 1 de Saddam le moment venu.

Mais à l’heure actuelle, c’est Israël qui risque de souffrir le plus de l’attaque américaine, juste après l’Irak, parce qu’on a tout lieu de craindre qu’acculé le dos au mur, le dictateur de Bagdad tirera contre Israël tout ce qu’il a – si tant est qu’il a des armes. De toute manière, ce dont il dispose aujourd’hui est bien inférieur à ce qu’il possédait en 1991 et à ce qu’il a des chances d’avoir dans l’avenir, s’il mène ses plans à leur terme.

Les gouvernements arabes mettent en garde contre le fait que le Moyen-Orient changera dangereusement d’aspect à cause de l’attaque contre l’Irak ; il risque de se produire des révolutions où les gouvernements pro-occidentaux modérés seront renversés par les foules en colère. Ils préviennent que le nationalisme extrémiste mêlé à l’islamisme extrémiste risquent de prendre le pouvoir. Mais il n’est pas nécessaire d’être pris de panique, et on peut également imaginer des bouleversements d’un autre genre. On a déjà dit que le Moyen-Orient est une région trop stable et trop figée, où l’oppression, l’absence de démocratie et l’arriération sociale sont les caractéristiques les plus saillantes des régimes existants. Il n’est pas impossible que la région ait besoin d’une injection d’instabilité, pour qu’il y ait des chances qu’elle devienne plus démocratique et plus progressiste.

Le renversement par la force de Saddam Hussein par les Américains illustrera l’hégémonie de cette super-puissance dans la région ; on peut espérer que les valeurs qu’elle prône cesseront d’être le seul apanage d’Israël, parmi tous les pays du Moyen-Orient.

Posted by David Melle
 Link to this page |   Email this entry |   digg this

Comments

<MAARIV

Posted by: LAURENT at September 5, 2002 02:02 PM


Hello from south of america . Paraguay.
I just visited your excelant homepage.
Very good work .
Paraguay Asuncion

4840 club rotary asuncion catedral

Posted by: HURARD CLAUDE at December 19, 2003 04:46 AM


Post a comment




Remember Me?


Enter the code shown:   
This helps us prevent automated spam comments

Comments are open and unmoderated, although obscene or abusive remarks may be deleted. Opinions expressed do not necessarily reflect the views of FactsOfIsrael.com. See the Terms of Use for more details.

Email this entry
Email this entry to
(Please enter email address):


Your email address:


Message (optional):


Referrers to this Page

FAIR USE NOTICE

This site contains some copyrighted materials the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of environmental, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a 'fair use' of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond 'fair use', you must obtain permission from the copyright owner.